www.mahamadisavadogo.com

Qu’est-ce que je propose? Spécial

Écrit par  samedi, 12 mai 2012 08:37

Aujourd’hui, je me présente au poste de délégué CSBE pour la région de Montréal et le  Canada. Je me propose de mettre à votre service mon projet, ma disponibilité et mon dévouement :

 Chers (es) Compatriotes,

voici mon projet de délégué CSBE, si je suis élu :

 1.)    Pour les étudiants et les nouveaux arrivants, je vais,

Créer un cadre d’échange pour faciliter votre insertion tant académique que sociale dès votre arrivée au Canada. La possibilité de mettre en place un manuel d’accueil sera étudiée. 

Je vais également soutenir l’idée de parrainage initié par certaines associations burkinabé afin que chacun puisse rapidement faire ses repères et s’intégrer assez facilement. 

Je vais organiser des rencontres pour comprendre davantage vos besoins afin de poser des actions concrètes.

 

        2.)    Pour l’emploi, je vais,

Soutenir la création d’un répertoire de compétences qui sera accessible aux entreprises. Je vais encourager les burkinabé déjà en emploi à accompagner dans un système de mentorat tout Burkinabé qui souhaite intégrer le marché de l’emploi.

 

        3.)    Pour notre cohésion sociale, je vais,

 

         Renforcer la cohésion sociale entre membres de la communauté burkinabé de Montréal :

Travailler à renforcer les liens entre burkinabé de différentes générations, vivant au Canada.

Faire en sorte que les enfants burkinabé nés ici, puissent apprendre facilement de notre pays, de sa culture et de ses valeurs.

Aider également tous les organismes impliqués au Burkina à rendre plus efficace leur contribution.

 

Créer une interface entre les membres de la communauté :

Le but est de réduire les clivages entre membres de la communauté et fédérer les diverses associations

Comment? En mettant en place une plateforme pour relier les activités entre associations, membres, par le biais d’alertes et de petites annonces, etc.

 

       4.)    Pour le volet économique, je vais,

 

Contribuer à la création d’une agence de négociation/vérification au Burkina-Faso:

Je soutiendrai l’idée de la création d’une agence de négociation internationale basée au Burkina Faso qui sera chargé de négocier et vérifier de façon transparente les contrats d’investissement, les prêts et aides à destination du Burkina Faso. L’objectif est de garantir que les contrats seront transparents et à l’avantage du Burkina, des burkinabé et de nos entreprises locales.

 

Encourager et offrir un cadre pour faciliter la création d’entreprises :

La création d’entreprises est un moteur indispensable au développement économique d’un pays.

Je contribuerai à l’organisation d’une rencontre des burkinabé pendant laquelle il y aura un séminaire de formation en entreprenariat, une présentation des opportunités de financement tant du côté du Burkina que du côté du Canada, du réseautage avec les hommes d’affaires du Canada et du Burkina Faso et un échange avec les entreprises canadiennes qui interviennent au Burkina Faso.

 

Créer un cadre qui permettrait aux burkinabé vivants à l’extérieur d’investir de manière sécuritaire au pays. Par exemple acheter une propriété, démarrer une affaire, etc.

 

        5.)    De la politique, je vais

 

Défendre une démocratie participative plus juste au profit des burkinabé expatriés:

Je soutiendrais le droit de vote des burkinabé de l’extérieur. C’est tout à fait légitime et permis par notre constitution de donner sa voix dans l’élection de la personne qui représentera notre nation. C’est un devoir patriotique.

 

Je vais œuvrer pour la renaissance du patriotisme, car c’est une arme intérieure invisible, qui rassure, qui persuade et qui donne la force et l’inspiration pour bâtir et protéger son pays. Nous sommes considérés comme un pays pauvre avec des difficultés alimentaires. Devant cette situation, il n’est pas possible de rester silencieux. Si nous aiguisons l’amour pour notre pays, nous deviendrons riches en esprit et nous pourrions ainsi être mieux soudés pour faire face aux réalités de notre patrie. Il faut se mettre à l’évidence, qu'aucun autre peuple, hormis les burkinabé ne viendra construire le Burkina. C’est la contribution modeste de tout un chacun qui bâtira notre Burkina d’aujourd’hui et de demain.

 

6.)    Pour la culture          

Chers burkinabé, notre pays est une nation de grande culture,  cette richesse culturelle mérite d’être connue hors de nos frontières. Certaines formes de discriminations que certains d’entre nous pourrons rencontrer à l’extérieur sont souvent dues à une ignorance de notre culture. Nous allons multiplier les activités pour montrer que le Burkina est présent, pour transporter nos valeurs dans tout le Canada.

Je vais également apporter mon soutien à tous les organisateurs d’évènements et activités touchant le Burkina Faso, aux associations, afin de les aider à coordonner et à planifier l’ensemble de leurs activités pour une synergie d’action et pour une plus grande visibilité. 

A cet effet, nous mettrons en place un site web qui offrira une vitrine à toutes les associations.

Lu 9952 fois Dernière modification le mercredi, 03 juillet 2013 02:23
Connectez-vous pour commenter